Réponses à vos questions sur les résidences de personnes âgées (FAQ)

FAQ sur les résidences pour aînés

Quand vient le moment de choisir une résidence pour aînés pour soi ou pour un proche, plusieurs questions surviennent. Afin de vous aider à y voir clair, nous avons répertorié les principales interrogations liées à la sélection d’une résidence pour personnes âgées.

 

Questions fréquentes sur Bonjour Résidences


 

1. Que fait Bonjour Résidences et comment pouvez-vous m’aider ?

Bonjour Résidences est une plateforme web qui répertorie toutes les résidences privées pour aînés du Québec. En plus de son répertoire complet, Bonjour Résidences propose un accompagnement par téléphone et par courriel pour ceux qui souhaiteraient obtenir de l’aide dans leurs recherches, et ce gratuitement. Pour débuter, vous pouvez compléter une demande d’hébergement en ligne sans frais ou nous contacter au 1-844-918-1020.

 

2. J’aimerais obtenir de l’aide pour trouver une résidence, vos services sont-ils vraiment gratuits ?

Oui, du début à la fin ! Nos honoraires sont couverts par le réseau des résidences privées pour aînés. Ainsi, vous profitez du service d’accompagnement gratuitement (sans engagement) et les résidences diminuent leur taux d'inoccupation.

Pourquoi les résidences nous paient-elles ? Car en tant que gestionnaires d’immeubles locatifs, les résidences signent des baux avec leurs locataires. Il arrive fréquemment que leurs clients âgés doivent déménager subitement, ou avant la fin du bail. Ainsi, afin de limiter les logements vacants et la perte de revenus locatifs, les résidences utilisent nos services de référencement et s’assurent de maintenir leur taux d'inoccupation le plus bas possible.
 

3. Comment votre service fonctionne-t-il ?

C’est simple, notre service se divise en 3 étapes faciles:

  1. Remplissez une demande d’hébergement en ligne gratuitement et sans engagement ou appelez-nous au 1-844-918-1020. Une fois la demande soumise, un agent qualifié de Bonjour Résidences évaluera vos besoins. L’agent effectue des recherches dans notre base de données et envoie votre profil sommaire aux résidences retenues.

  2. Recevez rapidement les offres de services des résidences disponibles et visitez celles qui vous plaisent. À tout moment, votre agent peut relancer la recherche pour vous si vos besoins évoluent.

  3. Nous sommes avec vous jusqu’à la fin du processus, toujours disponibles pour s’assurer de votre satisfaction et répondre à vos questions. 

 

4. Dois-je absolument rencontrer un conseiller en hébergement pour trouver une résidence ?

Pas du tout. En fait, chez Bonjour Résidences, nos agents offrent un accompagnement par téléphone et par courriel à tout moment. Aucune rencontre à votre domicile, ni prise de rendez-vous. Vous serez suivi par un membre compétent de notre service à la clientèle pour écouter vos besoins et vous aider à trouver la meilleure résidence pour vous. 

 

5. Quelles sont les questions qui me seront posées ?

Il existe plus de 2000 résidences au Québec. Ce qui signifie des centaines de résidences dans chaque région! Afin de vous proposer des résidences adaptées à vos besoins, votre agent vous posera des questions sur les éléments suivants:

  • Niveau d’autonomie

  • Services recherchés (loisirs, taille de l’appartement)   

  • Formule de repas souhaitée (tout inclus, repas à la carte)

  • Besoins pour l’aide à la vie quotidienne (hygiène, habillage)

  • Troubles cognitifs (alzheimer, démence, errance)

  • Conditions de santé particulières connues (diabète, oxygène)

  • Discussions sur le budget

  • Emplacement souhaité

Aucun dossier de santé n’est nécessaire pour utiliser notre service gratuit. Les membres de la famille ou proches aidants sont habituellement en mesure de répondre à toutes les questions, sans connaître le dossier médical complet de la personne à loger.  

 

Vous avez des doutes sur certains détails?

Ce n’est pas grave, nos agents sauront vous aider. Contactez-nous au 1-844-918-1020.

 

6. J’ai besoin d’aide pour trouver rapidement une résidence, pouvez-vous m’aider?

Oui, c’est notre spécialité ! Avec notre grande base de données, nous connaissons les offres et les disponibilités de résidences partout au Québec. Certains de nos clients ont pu signer un bail en quelques heures seulement grâce à notre service gratuit de Placement Urgent.

 

7. Comment rédiger un avis sur une résidence pour aînés?

Rien de plus simple. Cliquez sur écrire un avis, dans le volet navigation. Choisissez la résidence que vous désirez évaluer dans la liste déroulante. Donnez-lui une note générale allant de 1 étoile à 5 étoiles sur 5 étoiles et décrivez votre expérience en tant que visiteur, professionnel, résident ou autre. Votre avis sera ensuite publié sur la fiche de la résidence pour personnes âgées dans les 24h suivant sa rédaction. Il est aussi possible de rédiger votre avis de façon anonyme en sélectionnant la case  "j'aimerais que mon avis soit publié anonymement" au bas du formulaire.


 

Questions fréquentes sur la recherche d’une place en hébergement pour aînés


 

1. Combien coûte la vie en résidence ?

Il faut d’abord préciser que les coûts varient grandement d’une résidence à l’autre. Évitez tout de suite de comparer au premier coup d’oeil, ou vous serez découragé. Les prix en résidence se basent sur 3 volets importants:

  • Le logement lui-même (appartement, chambre, espace de stationnement, etc.)

  • Les services inclus (repas, loisirs, espaces communs, etc.)

  • Le nombre d’heures de soins requis

Il est très difficile pour les clients de comparer rapidement les prix d’une résidence à celle d’une autre. Pour y arriver, il faut décortiquer ce qui est inclus dans les prix. Notre équipe d’experts peut vous aider rapidement à démystifier ces prix pour vous aider dans vos recherches.

Consultez notre page Coûts en résidence pour plus de détails. De plus, l’article Quel est le coût réel du maintien à domicile ?, vous donnera un comparatif des coûts du maintien à domicile vs l’hébergement en résidence. 

 

2. Qu’entendez-vous par “heures de soins”? Mon père n’a pas besoin de soins, il a besoin d’aide.

Les heures de soins, signifient le temps où un employé prodigue un service personnel au client. Il peut s’agir de soins médicaux, mais également d’accompagnement ou stimulation cognitive. Par exemple, Mme Huguette peut avoir besoin de 1h30 de soins par jour répartie ainsi:

  • 15 minutes pour l’aide à l’habillage le matin

  • 30 minutes pour l’aide au bain

  • 15-30 minutes de supervision aux repas

  • 15 minutes pour l’aide au coucher

Ainsi, Mme Huguette ne nécessite pas de “soins médicaux” mais bien d’accompagnement et de supervision dans sa journée. Cela fait donc partie des heures de soins requis.

 

3. Existe-t-il des crédits d’impôts pour les frais en résidence?

Plusieurs prestations sont offertes aux aînés. Pour bien planifier votre budget lors de la recherche d’une place en résidence, vous pouvez vérifier les différentes prestations et critères d’admissibilité. N’oubliez pas d’imprimer votre calendrier de versements de la Pension de la Sécurité de la Vieillesse !



4. Pourquoi vivre en résidence ?

Les avantages de vivre en résidence sont nombreux, découvrez-les en vous rendant sur notre page Avantages de déménager en résidence, vous pourrez consulter une foule d’articles à ce sujet.


5. Mon état de santé a changé et je dois être relocalisé, puis-je mettre fin à mon bail ?

La loi prévoit qu’une personne âgée peut mettre fin à son bail sans que son locateur puisse s’y opposer, si elle doit quitter son logement en raison de son état de santé. Comme tout autre contrat, on ne peut pas mettre fin à un bail n’importe comment.

Pour en savoir plus, consulter la Régie du logement du Québec.


6. Les profils ISO-SMAF… c’est quoi ?

Il s’agit d’un profil qui est attribué à un patient à la suite d’une évaluation de ses capacités à effectuer les tâches de la vie quotidienne. L’évaluation Iso-SMAF est effectuée par un professionnel de la santé et est utilisée dans le réseau de la santé publique au Québec. Également, les résidences pour aînés sont familières avec ce classement et l’utilisent pour faciliter l’identification du nombre d’heures de soins et la quantité de personnel requis pour répondre aux besoins de leur clientèle. Voici un aperçu des 14 profils différents: 

  • Profils 1,2,3 : le résident ne peut plus exécuter de tâches domestiques, sinon avec difficulté. 
  • Profils 4,6,9: le résident a des atteintes motrices prédominantes.
  • Profils 5,7,8: le résident a des problèmes de santé mentale et des déficits cognitifs. 
  • Profil 10: le résident a des troubles de comportement.
  • Profils 11 et 12: le résident a besoin d’aide à la mobilité. 
  • Profils 13 et 14: le résident est dépendant de toutes activités de la vie quotidienne, souvent alité et utilise un fauteuil gériatrique.

 

7. Je suis sur la liste d’attente pour une place en CHSLD ou en RI au public, est-ce possible de trouver une résidence transitoire ?

Absolument ! Comme l’attente peut aller jusqu’à 24 mois, il est normal de chercher une solution temporaire pour combler cette période. Plusieurs résidences et CHSLD privés non conventionnés offrent des courts séjours ou des hébergements dits transitoires en attendant votre place au public. Nous avons beaucoup d'options pour vous, remplissez maintenant une demande d'hébergement.

 

8. Est-ce que la recherche d’une résidence au privé me retire de la liste d’attente du réseau public ?

Pas du tout. Cela n’entrave en aucun cas le processus au public. 

 

9. Faut-il passer par l’hôpital pour être admis en CHSLD ?

Pour être admis en CHSLD, il faut obligatoirement faire une demande d’admission auprès de son CLSC. La demande sera alors soumise au mécanisme d’accès à l’hébergement (MAH). La loi prévoit un maximum de 24 mois d’attente avant d’être admis.

Si vous ne souhaitez pas attendre, vous pouvez vous tourner vers les ressources privées qui offrent des soins équivalents, et il n’est pas nécessaire de passer par le CLSC. Plusieurs options s’offrent à vous en résidences privées ou en CHSLD privés non conventionnés.

 

10. Quelle est la différence entre les résidences privées et le réseau public ?

Les résidences au public sont gérées par les services de Santé et de Services Sociaux. Pour les admissions et les demandes, il faut communiquer avec votre CLSC afin de rencontrer un intervenant social qui évaluera avec vous votre situation et vous proposera un milieu qui correspond à vos besoins. Toutefois, les résidences au public possèdent souvent de longues listes d’attente.

 

Quant aux résidences privées, elles sont gérées par des propriétaires ou entreprises privées. Au Québec, pour opérer une résidence privée pour aînés, il faut détenir une certification émise par le ministère de la Santé et des Services Sociaux qui confirme le respect de normes et règlements. Cette certification est un gage de qualité basé sur plusieurs critères. Les résidences privées ont souvent plusieurs places de disponibles et peuvent vous faire bénéficier du crédit d’impôt pour maintien à domicile.

 

11. Quel est le coût d’un hébergement en CHSLD ?

Le coût pour habiter en CHSLD dépend de plusieurs facteurs, comme le type d’établissement, vos revenus, vos biens et votre situation familiale. Si vous obtenez une place dans un CHSLD public ou privé conventionné, les frais ne peuvent pas dépasser le montant fixé par le gouvernement. Si vous résidez dans un CHSLD privé, les loyers sont différents d’un endroit à l’autre. Consultez notre article sur le coût d’hébergement en CHSLD pour en savoir plus.
 

12. Je suis un proche aidant et j’aimerais avoir un répit le temps d’un week-end. Que puis-je faire ?

De nombreuses résidences offrent le service de répit pour proches aidants, c’est-à-dire, qu’elles ont des chambres disponibles pour les personnes âgées pour un court séjour. Plusieurs résidences offrent aussi le service de soins de convalescence, suite à une opération ou intervention médicale. Par exemple, suite à une hospitalisation, il est possible de profiter d’un endroit sécuritaire pour se reposer et récupérer. Des forfaits sont souvent disponibles et très avantageux: 3 repas/ jour, service de buanderie, soins, etc. Pour en savoir plus sur les courts séjours et convalescences, consultez notre article intitulé Tout savoir sur l’hébergement temporaire (court séjour)!

 

13. Vous songez à déménager en résidence pour personnes âgées?

Déménager en résidence pour aînés est une grande étape dans une vie. Afin que le processus se déroule bien, il faut savoir planifier son déménagement et surtout, ne rien précipiter. Découvrez la manière la plus efficace de procéder au déménagement en 6 étapes. Pour obtenir de l'aide dans votre recherche, remplissez une demande d'hébergement en ligne.

 

14. Qu’est-ce qu’une ressource intermédiaire?

Les ressources d'hébergement qualifiées d’« intermédiaires » ou RI ont été créées pour offrir un environnement s'approchant le plus possible d'un milieu de vie naturel, tout en permettant aux aînés de recevoir les services et l'assistance nécessaires. Elles sont particulièrement adaptées aux personnes âgées et aux retraités qui sont en perte d'autonomie légère ou moyenne

Une ressource intermédiaire est constituée d’au moins une personne servant d'intermédiaire entre un établissement public et les usagers. Ces établissements peuvent être des appartements supervisés, des maisons de chambres, des maisons d’accueil ou des résidences de groupe. Pour en savoir plus, consultez cette page du site de la Régie de l’assurance maladie et lisez notre article sur les types d’hébergement.

 

15. Qu’est-ce qu’une coopérative d’habitation?

Une coopérative d’habitation est une organisation à but non lucratif dont l’objectif est de faciliter à ses membres l’accès à une maison ou à un logement. Le groupe de résidents opère dans un mode de gestion communautaire afin de se donner un milieu de vie abordable et de qualité. Plusieurs avantages découlent du modèle coopératif, comme la possibilité de prendre part aux décisions et de s’engager dans sa communauté.

Pour en savoir plus, lisez notre article sur les types d’hébergement.

 

16. Quelle est la différence entre les résidences pour personnes non autonomes, semi-autonomes et autonomes?

La différence se trouve dans le type de services et de soins qui sont offerts. Les personnes autonomes sont en mesure de préparer leurs repas, de faire leurs courses et de s’occuper de leurs soins personnels. Elles n’ont pas besoin de services médicaux sur une base régulière. Cette clientèle pourra résider dans une coopérative d’habitation, un OSBL d’habitation ou une résidence privée pour aînés.

Les personnes en perte d’autonomie légère ou moyenne se tourneront vers les ressources intermédiaires ou les résidences privées pour aînés.

Les personnes dont la perte d’autonomie est importante auront avantage à habiter dans un CHSLD.

Lisez notre article sur les types d’hébergement pour savoir quel type d’hébergement est le plus adapté à chaque niveau d’autonomie.

 

17. Qui sont les aidants naturels?

Découvrez le Portrait des aidants naturels du Canada en lisant notre article aidants naturels ou résidence pour personnes âgées?. Les aidants naturels aussi appelés les aidants familiaux sont des personnes qui fournissent des soins, au cours d’une ou plusieurs années, à un membre de la famille ou à un ami ayant un problème de santé chronique, tel que l'Alzheimer, une incapacité ou des problèmes liés au vieillissement.

Les soins sont prodigués dans le but de permettre à cette personne de demeurer dans sa maison et conserver son indépendance le plus longtemps possible retardant ainsi l’introduction de la résidence pour personnes âgées.

 

Autres questions

Si vous avez d'autres questions, nous vous invitons à nous contacter au 1-844-918-1020.

Pour obtenir de l'aide dans vos recherches, n'hésitez pas à remplir une demande d'hébergement gratuite.