Placement urgent
Placement urgent
Conseils

Quels sont les types de résidence pour personnes âgées ?

Quand vient le temps de choisir une résidence pour un retraité ou une personne âgée, il est plutôt facile de s'y perdre. En effet, les types d'hébergement offerts sont nombreux et chacun d'entre eux a ses particularités. Trouver l'établissement adapté à vos besoins peut donc vite devenir un véritable casse-tête. Afin de vous aider dans votre recherche, Bonjour Résidences vous a préparé cet article. Il vous permettra sans doute de démystifier les différents types d'hébergement pour personnes âgées et retraitées.


Quels sont les types d’hébergements pour personnes âgées et retraitées?

Avant tout, il est important de savoir que le degré d'autonomie de la personne qui habitera la résidence influencera votre sélection. Pour vous faciliter la tâche, nous avons classé les types d'hébergement en gradation; soit d'abord les établissements pour les plus autonomes jusqu'aux hébergements destinés aux personnes ayant besoin de soins et qui sont moins autonomes :

La coopérative d'habitation

La coopérative (ou coop) d'habitation est un peu comme un appartement, mais dans un milieu géré par la communauté. Dans ce type d'hébergement, l’immeuble appartient conjointement à tous les résidents et ce sont ces derniers qui en assurent l'administration. Ainsi, chacun d'entre eux participe aux décisions et aux comités d'organisation de la coopérative. C'est d'ailleurs pourquoi cet hébergement est destiné aux personnes âgées ou aux retraités qui sont autonomes. Sachez aussi qu'en coopérative, les résidents sont locataires de leur propre logement, qui est généralement de qualité et à des prix inférieurs au marché.

 

L'OSBL d'habitation

L'OBSL (organisme sans but lucratif) d'habitation ressemble beaucoup à la coopérative et s'adresse aussi aux personnes âgées autonomes. Mais dans ce cas, l'immeuble est géré par une corporation administrée en partie par des intervenants locaux. Ces derniers sont généralement bénévoles et gèrent l'OBSL en partenariat avec les personnes âgées et les retraités qui habitent la résidence. Cette organisation permet de réduire la charge de travail pour les résidents, tout en leur assurant des logements abordables et qui répondent à leurs besoins. Bien que l'administration de l'immeuble soit communautaire, ce type d'hébergement est habituellement créé grâce à des subventions gouvernementales.

 

La résidence privée pour aînés (RPA)

La résidence privée est un type d'hébergement où des logements et des chambres sont offerts seulement au groupe d'âge des retraités et des personnes âgées. Il peut donc s'agir d'un complexe résidentiel ou d'un simple immeuble, mais dans tous les cas, la gestion appartient au propriétaire. Bien que cet hébergement ne soit pas subventionné par le gouvernement, sachez qu'au Québec, les résidences privées doivent posséder un certificat de conformité délivré par le ministère. 

Cependant, au moment de choisir votre type d'hébergement, soyez attentif aux différents services qui sont offerts dans la résidence privée qui vous intéresse. Certains établissements proposent des gammes plus ou moins étendues de services liés à la vie domestique, ce qui peut être très utile pour une personne en légère perte d'autonomie. Il peut s'agir par exemple de soins d'hygiène, de distribution de médicaments ou d'aide à l'alimentation. D'autres résidences ne proposent aucun service. Ainsi, ces dernières sont plus adaptées aux personnes âgées ou aux retraités complètement autonomes.

 

La ressource intermédiaire (RI)

Une ressource intermédiaire porte bien son nom, puisqu'elle est à mi-chemin entre une gestion publique et une gestion privée. Il s'agit en fait d'un type d'hébergement privé, mais affilié à un établissement public (généralement un centre de santé et de services sociaux : CSSS) par un contrat de service. Ainsi, l'établissement public recrute lui-même la RI, lui réfère les personnes à héberger et demeure responsable de la qualité des soins et des services qui sont offerts.

Une ressource intermédiaire est particulièrement adaptée aux personnes âgées et aux retraités qui sont en perte d'autonomie légère ou moyenne. En effet, ce type d'hébergement favorise le maintien de l'intégration dans la communauté tout en offrant un milieu de vie adapté aux besoins. La RI dispense ainsi des services de soutien et d'assistance, et ce, jusqu'à 3 heures par jour.

 

Le CHSLD privé (non conventionné et conventionné)

Un CHSLD (centre d'hébergement et de soins de longue durée) privé est un type d'hébergement réservé aux personnes âgées et aux retraités dont la perte d'autonomie est importante. Ces personnes ne peuvent plus demeurer dans leur milieu de vie en raison du soutien accru dont elles ont besoin, par exemple dans les cas où une surveillance constante ou des soins infirmiers sont requis. Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en est un très bon exemple. 

Dans le cas d'un CHSLD privé conventionné, l'établissement est entièrement subventionné par le gouvernement, même si l'administration de l'immeuble est menée par un propriétaire privé. Toutefois, la contribution financière du pensionnaire est établie par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ). Pour y obtenir une place, une demande doit être placée dans le CSSS de votre région.

Dans un type d'hébergement non conventionné, cependant, il n'y a pas de subvention gouvernementale et les prix sont fixés par les propriétaires du lieu. Généralement, le loyer mensuel varie en fonction des besoins et des services qui sont nécessités. Pour qu'une personne âgée y soit admise, vous devez contacter vous-même l'administration. Dans tous les cas, que l'hébergement soit conventionné ou non conventionné, l'établissement doit détenir un permis octroyé par le ministère.

 

Le CHSLD public

Le CHSLD public et le CHSLD privé conventionné sont deux types d'hébergement qui sont très semblables. En effet, dans les deux cas, l'établissement est entièrement subventionné par le gouvernement et la contribution financière du pensionnaire est établie par la RAMQ. Dans le cas d'un CHSLD public, toutefois, l'immeuble appartient à l'État et est géré par lui.

Cette fois encore, les personnes âgées admises dans un CHSLD public sont en grande perte d'autonomie et nécessitent des soins particuliers. Une demande devra donc être acheminée au CSSS de votre région pour obtenir une place.

 

Facilitez votre recherche pour trouver le bon type d’hébergement pour retraités

Trouver le type d’hébergement adapté à une personne âgée ou à un retraité n'est jamais évident. Nous espérons toutefois que cet article vous a éclairé sur les différents types d'hébergement qui sont offerts au Québec et que votre décision sera ainsi plus facile à prendre. 

Si après réflexion, vous parvenez à la conclusion qu'une résidence privée est ce qu'il vous faut, sachez que Bonjour Résidences peut vous aider dans vos recherches. En effet, rappelez-vous que les résidences ont chacune leurs particularités et que les services qui y sont offerts peuvent énormément varier. Pour cette raison, nous avons créé une plateforme de recherche en ligne qui vous permet de sélectionner vos critères parmi les 1848 résidences répertoriées. En quelques clics et en toute simplicité, vous trouverez sans doute votre hébergement : celui qui deviendra une véritable maison !